make a donation
print this page
close this page
Bookmark and Share

Paul-Yvon "P.Y." Surette

1958-2021

Paul-Yvon "P.Y." Surette

À L’Hôpital de Moncton, le vendredi 19 février 2021, est décédé à l’âge de 62 ans, Paul-Yvon “P.Y.” Surette, de Moncton. Né à Moncton, il était le fils de feu Edward et Aimée (LeBlanc) Surette.

P.Y. avait une personnalité amicale magique. Il avait une grande sympathie et était bien connu pour l'amour de ses nombreuses passions: la musique, la photographie, l'écriture, les automobiles, les avions, les trains, les motos, les motoneiges… tout ce qui avait un moteur. Il a écrit sur les « muscle cars » et leurs propriétaires de la région dans le magazine «Canadian Classics». Il était un auteur auto-publié avec quelques livres à son actif sur les voitures anciennes classiques. Il était très intelligent, compétent et intéressé par tout. P.Y. avait un enthousiasme et une volonté de partager son "cesspool of useless information", comme il l'appelait; le rendant contagieux, même pour ceux d'entre nous qui n'auraient peut-être pas été particulièrement enclins ou familiers sur les sujets. Il s'est qualifié de «Car Geek» et s'est porté volontaire pour les Atlantic Nationals Car Shows en tant que juge. Il était membre des Greater Moncton Street Rods. Les musées au bord de la route étaient un arrêt incontournable à regarder et apprendre lors des promenades sur la route; n'importe quoi pour étendre son amour toujours grandissant des choses, anciennes et nouvelles. Il faisait partie d'un groupe de musiciens partageant les mêmes idées qui se réunissaient régulièrement pour jouer et partager leur amour de la musique. Toute interprétation de John Prine nous rappellera de lui à jamais.

P.Y. laisse dans le deuil son épouse, Monique née Belliveau; ses deux demi-filles: Natasha et Taylor; ses petites-filles: Brooklyn et Maddison; son frère, Jean-Marc (Anne Fournier); ses trois soeurs: Marise, Lynne (Chedly Belkhodja) et Pierrette; sa nièce et neveux bien-aimés: Dominique, Simon et Nour. Fier de son héritage qu’il aimait, il laisse également plusieurs tantes, oncles, cousines et cousins, qui lui étaient très chers.

Il n’y aura pas de visite au centre funéraire. Une célébration de la vie de P.Y. avec sa famille et ses amis aura lieu à une date ultérieure à “La Baie”, Clare, N.-É., qui était son endroit préféré au monde. Que sa mémoire soit une bénédiction, car avoir eu le plaisir de le connaître et de l'aimer était la plus grande bénédiction.

En mémoire de P.Y., un don à la Fondation des Amis de L’Hôpital de Moncton (oncologie) serait apprécié. Les arrangements funéraires ont été confiés au Centre funéraire et de crémation Frenette, Moncton (858-1900).

 

Vos messages de condoléances et dons peuvent se faire au www.salonfrenette.com.